Musique voyageuse

 

 « La musique est l’un des dons de l’humanité les plus mystérieux » Charles Darwin

Une simple succession de notes peut se transformer chez l’auditeur en une sensation de voyage vers un lieu rêvé, un endroit créé par un imaginaire en corrélation avec une simple mélodie, un simple accord.

 

Ce type de voyage immobile peut prendre différents aspects. Il est possible d’être plongé au coeur d’un univers dédié à l’histoire d’un personnage, d’être transporté vers des paysages, une nature sauvage, un pays connu ou inexistant, de s’immerger dans un monde imaginaire apaisant.

Ainsi, si l’on peut définir un voyage comme un processus empruntant d’infinis cheminements, l’univers sonore de Gravity Free s’attache à jouer avec ce principe. Les pièces musicales sont construites de façon à nous entraîner vers un ailleurs où se mêlent une multiplicité d’atmosphères et de ressentis.

Road trip évoque la route mythique reliant Gao à Bamako, Mon île est une métaphore d’une nuit passée sur un toit à Jaiselmer en Inde, Maquis s’inspire de la diversité et de la richesse humaine que l’on peut trouver dans les cafés africains.

La musique de Gravity Free est de fait fortement influencée par les musiques du monde et se révèle comme un creuset où les styles cohabitent, s’interpellent, se nourrissent de leurs particularités.

 

Ainsi Maadio, qui ouvre leur premier album, met en avant des accents de musiques d’Afrique de l’ouest, de jazz, de maloya, de funk, de jazz rock ...

Il n’ y a pas chez Gravity Free de stéréotypes car les styles sont réinterprétés par le prisme de l’histoire véhiculée par chaque morceaux. Il n’est pas question ici de faire de la musique traditionnelle mais bien de se nourrir de la richesse du monde pour en faire une oeuvre personnelle.

Cela est rendu possible par le parcours varié des cinq musiciens qui composent l’ensemble musical. Tous ont des cheminements différents (voir biographies)  reliés par une passion commune pour ce projet artistique : donner vie à un voyage, le sonore créant l’imaginaire, et par cela étendre les limites du quotidien.

Comme dans tout voyage l’improvisation est de rigueur, ce qui donne lieu à de nombreux soli mais aussi à des dialogues, pouvant mettre en lumière des associations diverses : en duo, trio ...

Les morceaux construits comme autant d’univers différents nous embarquent dans des trajets multiples révélant maintes surprises soulignant la diversité du monde et des sentiments ainsi que leur part de mystère, éclairant le concept de musique voyageuse.

Bon voyage

                              Gravity Free 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now